Ça y est sommes à Qaanaaq

22052018

2h du matin , première douche prise.
Sommes explosés
Physiquement et psychologiquement tous retombent .
Nous avons du mal à réaliser ce que nous venons de faire mais nous l avons fait.
Il est 3h du mat. Nous allons nous coucher
Bien arrivés !




J29 – descente vers la banquise

19052018

La descente vers la banquise s’avère plus compliquée que prévu. De ce fait, nos 2 aventuriers ne feront pas de news ce soir. La vigilance reste de mise et ils doivent rester concentrés. Pas d’inquiétude et merci pour votre soutien.
À bientôt !




J28 – 77°45N/68°10W

19052018

34ab4272-4d77-48dd-98af-5462d7857e961945289651

 

Yesssssssss…c est fait nous venons de rejoindre le fjord Bowdoin…le bivouac au pied de la roche

Grosse derniere étape et sublime à longer la côte, les fjords, les langues glaciaires, la banquise sous un soleil magnifique .
Une journée à slalomer entre les crevasses, à franchir les ponts de neige sous voile…et voilà point d arrivée après 27 jours et 2h effectif.
Un engagement total, nous n avons rien lâché depuis le départ.
Des moments compliqués des moments forts des moments de pression, des moments de doute, des moments de plénitude, des moments d émerveillement et un grand moment aujourd hui celui d avoir réalisé cette traversée intégrale du Sud au nord de la calotte glaciaire…2500 kms d un parcours au milieu d un désert absolu… l aventure continue demain…nous descendons vers la banquise.

Biz à tous




J31- 77°33′/68°32

21052018

Nous avons essayé de contacter le Musher pour venir nous récupérer mais impossible de le joindre depuis 2 jours.

Du coup décision prise de s’avancer sur Qaanaaq par la banquise. C est parti de nouveau avec nos pulkas qui semblent ne plus vouloir nous quitter.
La banquise est bien compacte et la progression se fait bien. Bon le seul truc est que nous avions pris la décision de ne pas partir avec une arme.
Le grand prédateur ici c’est nanook, l’ours blanc et c’est marrant au combien sympathique est il mais au combien nous n’avons pas très envie de le croiser.
Après nous avons nos bouilloires magiques et nos cuillères en bois et …et…gros atout …nous ne sommes pas lavés depuis 1 mois.
Vers 17 h heure locale nous sommes arrivés à la jonction entre le fjord Bowdoin et le fjord principal, beaucoup d’empreintes au sol mais pas celles de nanook. Nous venons de réussir à contacter le Musher qui normalement doit se mettre en route. Bon nous ne sommes plus à un jour près et un endroit sympa est trouvé pour planter le bivouac
La bise




J29/30 – 77°40N /68°35W

20052018

Une descente de glacier périlleuse…

Plus de 30 heures quasi non stop pour redescendre le glacier Bowdoin. Situation délicate entre des champs de crevasses, des blocs de glace comme des cathédrales hachées empêchant tout passage. Un vrai labyrinthe auquel nous avons du faire face. 3 chutes en crevasses jusqu’au bassin (2 pour Fred, 1 pour Sandro) et ensuite les 2 pulkas de Fred.
Un gruyère complet, une vigilance permanente et un vrai casse tête poursortir de là.

Vers 23h nous croyons pouvoir en sortir et là coup de masse, une impasse : une falaise de glace de plus de 40 mètres nous fait face, instable. Le glacier a reculé depuis quelques années et ne vient plus mourir sur les pentes des collines. Nous ne sommes qu a 200 mètres du point à atteindre mais interminable. Demi tour pour essayer de trouver un autre passage, tout ça avec nos pulkas qui ne passent pas partout.et qui pèsent qui pèsent…

2h du matin baisse de vigilance. Nous décidons de dormir un peu. Bivouac sommaire sans tente, posés entre les crevasses, juste un matelas mousse, un duvet. Nous dormons 3h…un bonheur de récupérer un peu et nous repartons…des 5h30.

De nouveau bloqués… Nous cherchons nous cherchons ce moyen de nous sortir de ce glacier…ça devient pesant
Ah enfin …ce sera là moyennant une descente en rappel, un endroit top pour poser nos broches à glace. Nous descendons toutes les pulkas, et nous bien-sûr, sur un rappel de plus de 20 mètres. Ça y est nous sommes sortis ! Enfin ! Une 2eme victoire…un soulagement…et la nous voilà posés au pied de la banquise et du front de glacier.. .un paysage de Grand Nord magnifique.

Les nerfs se relâchent et nous profitons…




J27 – 77°45′N/63°30′W -135 km/ -15°C

18052018

L art de se faire surprendre par Eole.

Début de matinée nous voilà parti sous bonne allure avec nos voiles 15 m2 chrono ozone…ca va vite …plus de 40km/ h…un instant grisant
Mais rapidement sans que nous le voyons venir le vent accélére d un coup.Un gros coup de vent …
Nos voiles commencent à prendre une puissance telle qu’ il devient difficile de les maîtriser. Nous devons gérer chacun de notre côté la pose au sol , comme d habitude …mais là ça devient rock’n'roll… la stabilisation au sol s avere impossible. Elles reprennent instantanément de la puissance…une seule solution le largage pour casser toute leur puissance…et même la elle continue à tracter …
Un bon moment pour remettre tout ça en ordre et nous repartons sous bonne allure avec nos 8m2 beringer…puis l après midi notre 12m2 beringer…
L ‘option d avoir embarqué avec nous 4 voiles nous permet d adapter le choix de voilure en fonction des conditions de vent et donc d optimiser les plages de progression…un atout fort et payant sur notre parcours…
Nous venons de dépasser la latitude de notre point d arrivée après 135 kms aujourd hui. Nous allons approcher la sortie du glacier par le nord au niveau du fjord Bowdoin…la traversée n est pas encore terminée…nous restons vigilants et commençons à réfléchir sur le point de sortie de l inlandsis (calotte glaciaire). Les crevasses devraient refaire leur apparition même si celles de nos doigts ne nous ont pas quittés et s avèrent très handicapantes…
Et oui un moment important, une rencontre inattendue dans ce désert blanc un oiseau. Il est venu nous saluer comme pour nous annoncer que nous nous approchions des côtes.
A bientôt pour la suite de l aventure des zozos kiter




J26 – 77°18′N/58°25′W /-15°C

17052018

Eh oh les zozos kiter , debout il est 6h30 …

Bah ouais mais le vent n est pas encore levé, non plus donc nous on profite…
Un départ vers 9h30 avec vent d Est . Objectif cap WNW pour gagner de l ouest et se positionner comme il faut pour l arrivée.
Par contre matinée en jour blanc , l enfer pour l orienteur. Fred, nez sur le compas tout en kitant. ..la journée risque d être casse tête.
Mais vers 12h tout s éclairci et le vent tire au SE. Motivés pour faire des bornes aujourd hui nous enchainons…quelques courtes pauses pour récupérer, s alimenter, s hydrater…rien ne nous arrête.
Nous venons de franchir le 77°N dans l après midi ce qui veut dire le dernier degré de latitude de notre traversée. Et et 160 kms parcourus en ce 26 eme jour d expedition
Notre parcours a commencé au 61° et nous voilà au 77° …que de chemin parcouru…nous prenons conscience de tout ça en regardant la carte.
Demain vent ESE en matinée et SE en après midi .
Nous profitons de ce jour pour souhaiter un excellent anniversaire à Jacques notre routeur qui nous transmet les infos chaque soir…bon anniversaire Jacques

Et encore un grand merci pour vos messages et un immense merci à ma chérie Nadia qui met à jour quotidiennement les news et qui nous compile vos messages.
Une expedition comme celle ci est une aventure en équipe…

La bise à tous




J25- 76°26′N/53°32′W-15°C

15052018
Hier soir …impressionnant ….absence totale de bruit. Pas un brin de vent …le silence absolu dans le désert de glace le plus absolu…
Vers 2h du matin une brise vient chatouiller la tente…Réveil.. pour profiter au mieux des vents catabatiques. Jacques nous a prévenu que dans l après-midi le vent allait tomber…pas question de laisser passer la fenêtre de vent…4h du matin nous sommes prêts …les catabatiques sont bien posés…c est parti !
L allure avec nos 15 m2 est loin d être confortable. Progression vent arrière pour gagner vers l ouest. Il faut envoyer en permanence la voile pour lui donner de la puissance. L effort et la concentration sont permanents. Ça avance plutôt bien et avant que le vent ne faiblisse ce sont 140 kms parcourus, 1°N et 3,5°W… Cap Nord-Ouest pour les derniers jours de parcours…
Il reste encore des kilomètres. Restons concentrés et gardons-en sous les spatules.



J24 – 75°30N/50°00W -10°C

14052018

La journée a démarré fort mais milieu de matinée le vent est tombé. Coup de frein à main complet….et pétole toute l après-midi…

75 kms parcourus… séance de démêlage d’une de nos beringer 12m2. Ça nous a occupé. Nos voiles 15m2 étaient elles prêtent à repartir au cas où…mais…Rien …Rien

Ce soir température douce avec -5°C …une douceur extrême quand on a goûté à des températures très basses




J23 – 74°51′N/49°01W / -15°C

14052018

Ce matin levé 5H15 , nous avons gratté 1h de sommeil. Nous étions parti pour un repos en matinée au vu du vent annoncé. Mais ça tape moins sur la toile.

Un oeil dehors … yes c est jouable. Ciel dégagé, vent fort mais ça doit passer avec la 8m2.
C est parti pour un début de matinée sous beringer 8m2 puis le vent tombe un peu …on passe sur la 10m2 et en milieu d apres midi nous sortons la 15m2.
3 changements, adaptation à Eole.
Entre temps une ligne qui casse … réparation… toujours des imprévus auxquels il faut faire face.
Total de la journée 140 kms.
Pour ce qui est de notre plan de progression nous sommes dans les temps.. il faut rester concentrés, engagés, et lucides malgré la fatigue qui s installe.
Dans les pulkas c est brassage complet… avec les champs de sastrugis, tout est mis à dure épreuve… matériel et la nourriture réduit en miette… le grand chamboule-tout.
Côté température c est presque les Seychelles avec -15°C. Que ça fait du bien…
Mille mercis pour vos messages que nous lisons au coin des réchauds. ..c est génial
La bise







Le Monde de Réglisse |
CLVC CYCLOLOISIR |
skatman |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MKACHEKH WELLE LA..??
| Evenement QUAD 100% FEMININ
| elevage DIAMAT